La Fondation Nomads veut faire de la Suisse un FabLab géant.

MERCREDI, 22.11.2017

La Fondation Nomads lance, avec le soutien du groupe Amaris et de l’Etat de Genève, Innovation Finder. Cette plateforme a pour but de réunir tous les acteurs suisses de l’innovation afin qu’ils collaborent étroitement.

Leila Ueberschlag

Une plateforme pour mettre en relation tous les acteurs de l’innovation en Suisse, des start-up aux PME en passant par les universités ou encore les ONG: c’est le but d’Innovation Finder. Lancée par la Fondation Nomads –avec le soutien du groupe Amaris et de l’État de Genève – cette initiative veut mettre en lumière les entreprises et institutions innovantes de la région genevoise, dans un premier temps, avant d’étendre l’offre à toute la Suisse. «L’objectif est de dynamiser le tissu économique suisse en favorisant les échanges entre les start-up, les PME, les multinationales, les organisations internationales, les ONG, les hubs, les universités, les hautes écoles spécialisées ainsi que les centres de formation professionnelle», explique Sabrina Cohen Dumani, la présidente de la Fondation Nomads. L’initiative a été conçue et est gérée par un comité de pilotage qui regroupe l’Union des associations patronales de Genève (UAPG), la FER Genève, l’Université de Genève (UNIGE), les HES-SO Genève, l’Office pour l’orientation et la formation professionnelle et continue (OFPC), la Fondation Eclosion, Procter & Gamble, la FMB, B-Lab, Waterpreneurs, l’UIG et par la Direction générale du Développement Économique, Recherche et Innovation du Canton de Genève.

La première étape de cette démarche a eu lieu hier, à l’occasion de l’événement «Genève Campus international de l’innovation | GE = Ci2», organisé par le Département de la Sécurité et de l’Économie du Canton. Un «call to action» a été lancé aux acteurs de l’innovation de la région genevoise, les invitant à s’inscrire et à entrer leurs profils sur la plateforme. Par ailleurs, une vaste campagne va débuter dans les prochains mois afin de recenser le plus de personnes possible. «Cette opération de crowdsourcing marque le début de la constitution de cette base donnée», ajoute Sabrina Cohen Dumani. «La plateforme est actuellement en ligne en accès limité, uniquement pour que les gens puissent s’inscrire. Lorsque nous aurons un volume de données suffisamment important, nous ferrons un lancement officiel, d’ici juin 2018.»

Augmenter la visibilité

«Notre objectif est de mettre en avant les richesses de notre écosystème. Nous avons, en Suisse, énormément d’atouts. Cependant, ils ne se connaissent pas entre eux», regrette la présidente de la Fondation Nomads. «À cause de ce manque de visibilité, les différents acteurs qui constituent l’écosystème de l’innovation ne collaborent pas suffisamment entre eux», note-t-elle. «Dans un monde globalisé, c’est autour des métropoles que se construisent les écosystèmes de l’innovation. Dans cette optique, l’Innovation Finder permettra grâce à une cartographie de localiser les acteurs qui se trouvent à proximité, ce qui devrait permettre des collaborations plus rapides et de meilleures qualités.»

Transformer la Suisse en Fablab géant

«À terme, notre objectif est de transformer la Suisse en un gigantesque FabLab, en permettant à tous les organismes qui font l’innovation de partager leurs équipements par exemple», annonce Sabrina Cohen Dumani. «En recensant les compétences qui existent, nous voulons faire en sorte que les entreprises puissent rapidement trouver des partenaires à qui elles pourraient, par exemple, louer des services.» Les centres de formations professionnelles et les universités mettent déjà à disposition des machines de hautes précisions, mais cela reste peu connu. Le but d’Innovation Finder est donc d’encourager davantage ces modes de fonctionnements collaboratifs.

Si des plateformes similaires existent déjà, Innovation Finder est, selon Sabrina Cohen Dumani, la première qui ambitionne de réunir l’intégralité des acteurs. «Lorsqu’on parle d’innovation, on parle souvent de start-up, mais ce n’est pas que ça. Nous incluons les centres de formation des apprentis dans notre initiative, car il ne faut pas croire que l’innovation est que technologique. Afin d’avoir une innovation pérenne, il faut absolument que tous les acteurs soient impliqués. Nous inscrivons notre démarche dans une nouvelle approche, bien différente du modèle de la Silicon Valley, où le but est de monter sa start-up avant de la revendre pour en tirer un maximum de profit.»

Leave a Reply

Close Menu