L’ étude conjointe de l’Institute for the Future et Dell Technologies, sur l’impact sociétal des technologies émergentes, estime que 85% des métiers de 2030 n’ont pas encore été inventés.

        Alors qu’en 1987 la durée de vie d’une compétence était de 30 ans, celle des compétences techniques se situe aujourd’hui entre 12 et 18 mois selon l’OCDE*.

       Le processus de départ à la retraite des baby-boomers (1946-1964) est pleinement enclenché cependant, les jeunes entrant sur le marché du travail ne suffisent pas à couvrir cette perte de main d’œuvre. Selon l’OFS et Crédit Suisse, la pénurie de main d’œuvre générée par ce gap commencerait dès 2021 et se poursuivrait jusqu’en 2040. 

       Le Réseau National des Compétences Futures a pour mission de guider la transition et l’évolution des compétences en Suisse, afin que les employeurs et les employés ne perdent pas leur pertinence sur un marché du travail en constante mutation.

Organisation

Les instituts actifs dans le domaine de la prospective réalisent des prévisions de compétences futures.

Les entreprises et organismes publics mènent des projets pilotes basés sur le travail prospectif afin de combler les besoins en main d’œuvre.

Les experts en méthodologie analysent et accompagnent le processus pour la mise en place d’une méthodologie réplicable.

Les experts pédagogiques identifieront les besoins supplémentaires de formation pour que les entreprises impactées bénéficient à l’avenir de professionnels qualifiés.

Objectifs

Réunir institutions privées et publiques romandes afin d’anticiper l’évolution des compétences et de la main d’œuvre grâce à la plateforme InterEntreprises .

• Accompagner les employeurs afin de faciliter le développement de compétences, la rétention des talents, la transmission des connaissances et l’inclusion des populations sous-représentées.

• Optimiser l’expertise d’analyse de postes au sein des entreprises pour appréhender les besoins futurs.

• Organiser des séminaires prospectifs pour anticiper l’avenir de l’emploi et de la formation dans les domaines de la mobilité, l’efficience énergétique, la construction, les biens et services environnementaux, les énergies renouvelables et l’agriculture durable. 

• Identifier les  nouvelles compétences générées par une innovation technologique :  le camion 40T à Hydrogène GoH ! comme approche prospective appliquée. 

 

Partenaires